Video Creampie https://www.video-creampie.com Creampie vaginal et anal Wed, 20 Sep 2017 14:24:25 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.8.2 https://www.video-creampie.com/wp-content/uploads/2017/05/favicon-video-creampie-150x150.png Video Creampie https://www.video-creampie.com 32 32 78424982 Premier sexe anal pour ma femme … Creampie et Trio https://www.video-creampie.com/5740/premier-sexe-anal-pour-ma-femme-creampie-et-trio https://www.video-creampie.com/5740/premier-sexe-anal-pour-ma-femme-creampie-et-trio#respond Wed, 20 Sep 2017 14:24:25 +0000 https://www.video-creampie.com/?p=5740 C’est un court récit de la première fois que ma femme a offert son cul à un autre homme. Elle avait environ 34 ans. Nous étions en vacances à la plage avec nos deux enfants et la nounou. Alors que nous dégustions un bon cocktail au bord de la mer, un jeune couple sexy s’est […]

Cet article Premier sexe anal pour ma femme … Creampie et Trio est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
C’est un court récit de la première fois que ma femme a offert son cul à un autre homme. Elle avait environ 34 ans. Nous étions en vacances à la plage avec nos deux enfants et la nounou. Alors que nous dégustions un bon cocktail au bord de la mer, un jeune couple sexy s’est installé à coté et nous avons commencé à discuter avec eux pour faire connaissance.

Bien que ma femme ait été très active sexuellement depuis ses 20 ans, elle n’a jamais essayé l’échangisme. Après une heure ou deux, ils nous ont invités à continuer la conversation dans leur chambre. Hésitants au début, et comme il se faisait tard, nous avons demandé à la nounou d’emmener les gosses à notre chambre pour prendre une douche et se mettre au lit afin de nous laisser profiter de la soirée coquine qui s’annonçait.

Dans la chambre du couple, quelques bonnes bouteilles nous attendaient. Après quelques verres, la conversation a tourné vers le sexe. De toute façon, nous ne portions pas grand-chose à part des maillots de bain et des bikinis. Excité, le jeune homme demanda à ma femme si elle a déjà essayé le sexe anal. Elle a dit non, car elle était sûre que cela faisait mal. Mais le mec lui a assuré qu’il savait très bien s’y prendre et qu’elle ne ressentira que du plaisir. De son coté, ma femme, un peu Bi, commençait à s’intéresser à la jeune femme qui était juste à côté d’elle. En effet, elle m’a déjà dit qu’elle adorait bouffer les chattes de ses copines et s’amuser avec elles quand elle était plus jeune. Elle lui caressait, alors, les cuisses et n’hésitait pas à remonter de temps en temps vers sa chatte.

Nous nous sommes, ensuite, débarrassé de nos habits et nous nous sommes installés sur le grand lit. La jeune femme a, alors, demandé à ma femme si elle aimerait la regarder prendre la bite de son mari dans le cul pour la mettre plus en confiance. Pensant qu’il serait excitant de nous regarder faire, elle a accepté et il a commencé à sodomiser doucement sa femme avant d’accélérer le mouvement. Les gémissements s’accentuaient, mettant en transe ma femme qui me branlait tout en caressant sa chatte humide. Imaginez la scène : ma femme et moi côte -à-côte sur le lit en train de nous masturber devant ce jeune couple qui baisait. La jeune femme était sur le dos, les jambes posées sur les épaules de son mec qui enfonçait sa grosse bite dans son cul.

Se sentant prête à tenter l’aventure, et voyant tout le plaisir qui submergeait la jeune fille, ma femme a dit : « si tu me promets d’y aller doucement et de t’arrêter quand je te le dit, je veux bien essayer aussi ! ». Elle s’est, ensuite, mise au-dessus de la jeune fille, collant ses seins au siens et plaçant son cul en levrette. Le mec appliqua du lubrifiant sur son anus et sa bite dont le gland était surement plus grand que le trou de ma femme. Il m’invita à introduire un doigt, puis deux, puis trois à mesure que le trou de mon épouse s’élargissait. Puis, avec un mouvement lent mais précis, il a introduit la tête de sa queue dure en lui tenant les hanches pour qu’elle ne s’enfuie pas. Mais elle était bien occupée à embrasser sa nouvelle copine et à lui sucer les tétons.

Après un bref arrêt pour que l’anus prenne la forme de sa bite, il a continué à l’enfoncer plus profondément sans trop de difficulté. Il lui a demandé s’il devait se retirer, mais elle voulait bien continuer jusqu’au bout. Au fur et à mesure des va et viens, je voyais toute la bite de 17 cm s’enfoncer complétement dans le cul de ma femme offerte, et elle y prenait du plaisir ! Ses gémissements s’accéléraient et sont devenus de plus en plus intenses. Pendant ce temps, la jeune femme m’a invité à lui donner ma bite pour qu’elle la suce, ce que j’ai accepté volontiers.

Notre trio s’est terminé par une belle creampie anale lâchée dans le cul de ma femme et plein de sperme que j’ai pu éjecter dans la bouche de notre amie. S’était vraiment incroyable !

FIN

Cet article Premier sexe anal pour ma femme … Creampie et Trio est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/5740/premier-sexe-anal-pour-ma-femme-creampie-et-trio/feed 0 5740
Trio creampie dans le parc avec un trans https://www.video-creampie.com/5686/trio-creampie-dans-le-parc-avec-un-trans https://www.video-creampie.com/5686/trio-creampie-dans-le-parc-avec-un-trans#respond Sat, 02 Sep 2017 11:10:04 +0000 https://www.video-creampie.com/?p=5686 Nicole était fan de sexe en public, et moi aussi. Nous adorons être regardés en pleine action par des voyeurs qui se joignent, parfois, à nous pour plus de plaisir. Nous nous retrouvions dans un bar et, après quelques verres, je sentais sa main sur mon entrejambe, me frottant la bite. Elle était toujours habillée […]

Cet article Trio creampie dans le parc avec un trans est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
Nicole était fan de sexe en public, et moi aussi. Nous adorons être regardés en pleine action par des voyeurs qui se joignent, parfois, à nous pour plus de plaisir.

Nous nous retrouvions dans un bar et, après quelques verres, je sentais sa main sur mon entrejambe, me frottant la bite. Elle était toujours habillée pour l’occasion, de façon à me laisser un accès facile à tout ce dont j’ai envie : une jupe courte et une chemise ample. Nicole est une jolie jeune femme charmante, douce et toujours partante pour une bonne pipe. Chacun de nos rendez-vous se terminait par une fellation et une éjaculation sous le ciel étoilé de notre parc préféré. En plus, elle était douée pour jouer les putes. Elle savourait ma bite, jouait avec, la frottait sur ses seins, son ventre et sa chatte jusqu’à ce que je me vide dans sa bouche ou sur son visage. Elle n’en perdait pas une goutte.

Un soir d’été, nous étions au bar d’un café du coin, presque seuls.

« Je suis déjà humide », murmura-t-elle à mon orielle.

J’ai glissé ma main sous sa jupe et j’ai senti mes doigts glisser sur sa petite chatte toute lisse. Effectivement, elle était bien humide.

Excitée, elle s’est penchée vers moi pour m’embrasser, m’offrant une jolie vue sur ses seins fermes. Je ne pouvais pas m’empêcher de glisser ma main sous sa chemise et, pendant que je caressais l’un de ses seins, je sentis son téton s’élever entre mes doigts. Mon autre main a disparu sous sa jupe et mes doigts se sont vite retrouvés entre ses lèvres humides. Son souffle s’accélérait de plus en plus pendant qu’elle écartait et refermait les jambes.

J’ai jeté un coup d’œil autour de nous et j’ai vu une jeune fille qui nous regardait.

« Je pense que j’ai trouvé quelqu’un qui aime ça aussi bébé », dis-je.

« Elle est mignonne en plus ! », dit-elle.

« Je ne savais pas que tu étais intéressée par les filles aussi »

« Il y a beaucoup de choses que tu ignores encore sur moi », répondit-elle en souriant.

J’ai regardé à nouveau la jeune fille et je me suis rendu compte que je l’ai déjà croisée dans le parc, un jour, alors que je cherchais à m’offrir une bonne pipe. C’était une jeune femme, enfin pas vraiment ! A la place d’une chatte, elle avait une belle bite, grosse et lisse, avec laquelle j’ai un peu joué il y a quelques semaines. La jeune femme portait une mini-jupe en tartan et un large débardeur bleu. Ses cheveux étaient courts et bien noirs.

Je sentis la main de Nicole en train de masser ma bite qui s’est immédiatement érigée.

« J’adore ta façon de réagir au quart de tour bébé », murmura Nicole. Pendant ce temps, j’avais un doigt dans sa chatte mouillée et je regardais notre futur partenaire de jeu qui semblait adorer le spectacle.

Nicole se leva, ensuite, pour aller aux toilettes. Je suis allé au bar pour payer l’addition. Je me suis rapproché de la fille et j’ai dit :

« Salut Rita, tu vas au parc ce soir? »

« Je pourrais », m’a-t-elle répondu. « Vous m’avez bien excitée ce soir !»

« Attends cinq minutes et suis-nous ».

Nicole m’a rejoint, a dit bonjour à Rita et nous avons quitté le café. À l’extérieur, je ne pouvais pas m’empêcher de garder ma main sur les fesses de Nicole alors que nous traversions la rue pour aller au parc. Dans un coin bien à l’abri des regards, je me suis assis sur un banc pendant que Nicole se mit à genoux devant moi et déboutonnait mon pantalon. En enlevant mon slip, ma bite a littéralement jaillit entre ses mains.

« Ah, tu veux ta pipe », m’a-t-elle dit en tenant ma queue bien dure à deux mains, sa langue léchant mon gland, puis le long de ma bite et jusqu’à mes boules. Alors qu’elle me suçait, je déboutonnais sa chemise et je pris ses jolis petits seins dans les deux mains. Tout à coup, de l’ombre des arbres surgit une figure.

C’était Rita, debout juste à côté de Nicole qui était tellement occupée à faire son job qu’elle ne l’avait pas remarquée. Rita regarda Nicole avec un sourire coquin avant de s’assoir à côté de moi.

« On dirait que tu aimes bien les bites toi » dit-elle à Nicole, qui leva les yeux avec surprise alors que mon pénis était bien enfoncé dans sa gorge.

Ses jambes écartées et sa jupe relevée, j’ai glissé ma main dans l’entrejambe de Rita où j’ai trouvé une autre belle bite en érection, affirmant que Rita a vraiment apprécié ce qu’elle a vu. Alors que je branlais Rita, Nicole leva la tête et ses yeux étaient grand ouverts de surprise. Elle ne s’attendait vraiment pas à ça !

Je senti alors ma bite sortir de sa bouche alors qu’elle se dirigeait vers celle de Rita. Elle mit ses mains autour de la mienne et commença à sucer, bavant sur mes doigts, lubrifiant ma main qui branlait encore notre amie. Bien excitée, Rita se massa les seins avant d’enlever son débardeur, laissant apparaitre sa jolie petite poitrine. Voyant ça, Nicole se leva, lui suça les tétons avant d’aller vers sa bouche pour l’embrasser langoureusement.

Je regardais ce spectacle incroyablement chaud : alors qu’elles s’embrassaient, chacune caressait et masturbait l’autre. Cela a duré un certain temps jusqu’à ce que je décide de me lever pour enfoncer ma bite bien raide dans la chatte humide de Nicole. En levrette, je baisais ma chérie en lui caressant les seins, passant de temps en temps la main sur les boules et la queue de Rita.

Après quelques minutes, j’ai invité Rita à prendre ma place. Étant bisexuel, j’ai profité de l’occasion pour changer de trou et essayer celui de Rita. Tout droit sortie de la chatte de Nicole, ma bite encore mouillée n’a pas trouvé de difficulté à glisser dans le cul de Rita. Nous étions, donc, en file indienne, moi défonçant le cul de Rita pendant que celle-ci s’amusait à baiser ma Nicole en levrette.

L’excitation arrivant à son comble, j’ai demandé à Rita si je pouvais me vider dans son trou. « Bien sûr ! Mais à une seule condition », dit-elle.

« Laquelle ? », demandais-je.

« Que Nicole me laisse aussi me vider dans sa chatte ».

Sans trop hésiter, Nicole a accepté et le coup est parti. J’ai libéré mon jus et sentais que le cul de Rita se remplissait au fur et à mesure que mes boules se vidaient. Je me suis arrêté et me suis collé à Rita qui était elle-même collée à Nicole. En nous retirant, je voyais plein de sperme frais qui coulait du cul de Rita et une jolie creampie se dessiner sur la chatte de Nicole. C’était une soirée magnifique !!

FIN

Cet article Trio creampie dans le parc avec un trans est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/5686/trio-creampie-dans-le-parc-avec-un-trans/feed 0 5686
Première fellation en Gloryhole … et plus encore https://www.video-creampie.com/5557/premiere-fellation-gloryhole-plus https://www.video-creampie.com/5557/premiere-fellation-gloryhole-plus#respond Wed, 09 Aug 2017 15:50:46 +0000 https://www.video-creampie.com/?p=5557 J’ai toujours regardé des vidéos porno de gloryhole, voyant ces filles sucer des bites à travers ce trou dans un mur, avaler le sperme d’un étranger et cela m’a toujours excitée. Je me demandais ce que ce serait de sucer plusieurs bites. J’ai parlé de cela avec une amie, Katia, qui m’a proposé de m’accompagner […]

Cet article Première fellation en Gloryhole … et plus encore est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
J’ai toujours regardé des vidéos porno de gloryhole, voyant ces filles sucer des bites à travers ce trou dans un mur, avaler le sperme d’un étranger et cela m’a toujours excitée. Je me demandais ce que ce serait de sucer plusieurs bites. J’ai parlé de cela avec une amie, Katia, qui m’a proposé de m’accompagner le weekend dans club avec gloryhole. J’ai accepté et nous nous sommes retrouvées devant un sexshop. Le vendeur nous a ouvert et nous a dit d’aller à l’arrière du magasin où il y avait une cabine de gloryhole avec deux trous, un de chaque côté. Mon amie m’a regardé, souriante et excitée. Dès que nous nous sommes installées, une première queue fait son apparition. Katia se mit à genoux et commença à branler cet inconnu en m’invitant à me rapprocher.

Elle a, ensuite, pris ma main et m’a fait branler cette grosse bite. Je continuais à le faire tandis qu’elle léchait son gland. Après quelques minutes, elle m’a regardé dans les yeux avec son regard sauvage et excité et m’a dit : «c’est ton tour». Je l’ai embrassée et pincé ses tétons avant d’enfoncer la bite dans ma bouche. Elle m’a dit d’aller lentement et je l’ai fait, j’ai sucé lentement de haut en bas. Katia m’a ensuite ordonné d’aller plus vite. J’ai sucé plus fort et plus fort le gars qui qui se mit à gémir. Elle m’a, alors, dit : « Petite coquine, il va se vider dans ta bouche. Mmmm … ». Et il l’a réellement fait ! J’ai tout eu dans la bouche. Je sentais son sperme chaud s’écouler dans ma bouche. « Gardes-le dans ta bouche, nous le partagerons », dit Katia.

J’ai, alors, retiré cette queue satisfaite de ma bouche et j’ai embrassé Katia, partageant avec elle le sperme que je n’ai pas encore avalé. Nos langues se caressaient en partageant ce jus salé. Tputes excitées, nous nous sommes déshabillées en s’embrassant, et nous nous sommes fait plaisir avec des caresses en attendant la prochaine bite.

La deuxième queue arriva après quelques minutes et nous l’avons toutes deux léchée chacune de son côté, les yeux dans les yeux et les langues qui se touchaient de temps à autre. Quelques instants plus tard, une troisième queue est sortie du trou de l’autre mur. J’ai laissé Katia s’amuser, et je me suis occupée de cette nouvelle bite. Je l’ai saisie, elle n’était pas encore raide. Je l’ai mise dans la bouche, je l’ai touché avec la langue et elle commença à être de plus en plus dure. Je l’ai sucée en l’enfonçant le plus profondément possible dans ma gorge jusqu’à ce qu’elle explose sur ma langue. J’ai gardé le sperme dans ma bouche et je me suis retournée vers Katia. Elle m’a regardé avec son sourire coquin et m’a dit: « Je suis plus rapide que toi !». Son visage était couvert de sperme. J’ai, alors, avalé le mien et je lui ai léché le visage en nous caressant la chatte.

Comme si les mecs ce sont passé le message, deux bites se sont présentaient à chaque trou deux minutes après. Katia me regardât encore souriante et me dit : « mets cette bite dans ton trou petite salope ». Elle me regardait alors que j’étais en train de saisir la grosse bite tout en reculant pour l’enfoncer dans mon cul. En me baisant le cul sauvagement, j’ai gémi et je me suis abandonnée à cette queue bien dure et lisse qui me plaisait bien. Katia me faisait aussi face, en levrette, en train de se faire défoncer la chatte par l’autre inconnu. Nous nous regardions en gémissant et en nous caressant les seins. Katia a été remplie en premier. Elle s’est retirée, la chatte qui goutte de sperme. Elle s’approcha, mit sa chatte face à mon visage et me dit : « bouffes-la ! ». J’ai, alors, léché sa chatte crémeuse tout en continuant à être sodomisée.

Nous avons crié de plaisir en même temps alors que le gars de l’autre côté a commencé à ralentir le rythme pendant qu’il se vidait dans mon cul. Je sentais mon cul se remplir de jus chaud. Je me suis retirée, le cul qui goutte de sperme. Bien remplies, nous avons décidé de finir sur ce beau moment de plaisir intense et torride.

Voilà, c’était, donc, ma première fois dans un gloryhole et probablement pas ma dernière.

J’espère que vous avez apprécié cette histoire, n’hésitez pas à commenter, d’autres arrivent …

FIN

Cet article Première fellation en Gloryhole … et plus encore est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/5557/premiere-fellation-gloryhole-plus/feed 0 5557
Ma première creampie dans la chatte d’une jeune vierge https://www.video-creampie.com/5496/premiere-creampie-chatte-dune-jeune-vierge https://www.video-creampie.com/5496/premiere-creampie-chatte-dune-jeune-vierge#respond Wed, 26 Jul 2017 09:54:04 +0000 http://www.video-creampie.com/?p=5496 C’est un récit de mes premières rencontres sexuelles. Tout a commencé tout juste après l’école secondaire quand j’étais un adolescent excité, à la recherche d’une première fois. Je me suis présenté à une jeune fille appelée Lisa. Nous avons été présentés par un ami commun. Étant de nationalités différentes, il était amusant d’apprendre toutes les […]

Cet article Ma première creampie dans la chatte d’une jeune vierge est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
C’est un récit de mes premières rencontres sexuelles. Tout a commencé tout juste après l’école secondaire quand j’étais un adolescent excité, à la recherche d’une première fois. Je me suis présenté à une jeune fille appelée Lisa. Nous avons été présentés par un ami commun. Étant de nationalités différentes, il était amusant d’apprendre toutes les différences culturelles qui nous séparaient, mais nous nous sommes impliqués dans cette relation et cela nous a amené à avoir beaucoup de plaisir et de romance au fil des jours.

Nous étions jeunes, sexy et excités, de sorte qu’il y avait toujours des envies sexuelles dans l’air entre nous et nos sentiments mutuels ont lentement commencé à se renforcer. Dès la première semaine, nous avons commencé à nous rapprocher et à explorer nos corps chaque fois que nous étions dans la même pièce. Lentement, cela a mené à des relations sexuelles téléphoniques puis à de la masturbation réciproque et à des fellations jusqu’à ce que nous ayons assez d’affinité pour que Lisa décide qu’il était temps que mon pénis entre à l’intérieur d’elle. Jusque-là, je me contentais de lui lécher la chatte ou de lui titiller le clitoris avec mes doigts, mais jamais de pénétration.

Nous avons donc décidé de laisser tomber nos frustrations sexuelles. La journée était terminée et ses parents n’étaient pas à la maison. En bon gentleman, j’ai acheté des roses et un petit parfum ainsi que des chocolats et je me suis dirigé vers sa maison. Je ne savais pas si nous allions utiliser un préservatif ou pas, mais, par précaution, j’ai pris un paquet de 3 pour cette journée spéciale. Nous sommes allés dans la chambre de ses parents et avons commencé à nous embrasser, à nous toucher et à nous caresser. Comme j’étais très excité, j’ai commencé à lui masser les seins et à pincer ses tétons pour entendre ses gémissements dans mes oreilles. Je ne voulais pas juste la baiser, je voulais l’exciter jusqu’à ce qu’elle m’implore de le faire. Et elle le faisait !

J’ai, ensuite, ouvert mon pantalon, sorti ma bite palpitante et je l’ai frottée sur les cuisses de Lisa. Puis, j’ai saisis ses cheveux et j’ai attiré sa tête vers ma bite. Elle salivait, voulant la sucer comme jamais. Elle colla ses lèvres sur mon ventre puis mon nombril, m’embrassa sur les cuisses et autour de mes boules. Je tenais encore ses cheveux alors qu’elle commençait à lécher le bout de mon pénis. Après ça, elle ouvrit la bouche et glissa lentement mon bâton dedans. Je me suis penché vers l’avant et j’ai poussé ma bite plus profondément à l’intérieur de sa bouche jusqu’à atteindre le fond de sa gorge et la faire grogner. Couchés sur le lit, Lisa me suçait pendant que je glissais mes doigts entre ses cuisses pour sentir la chaleur de sa chatte juteuse et humide. Elle gémissait doucement. Je pouvais sentir la chaleur de sa chatte et le jus qui en sortait à chaque fois que mon doigt l’effleurait.

Lisa m’a supplié de lui lécher la chatte, alors je l’ai mise en 69. Elle a crié pendant que je suçais et mordillais son clitoris. J’ai alors commencé à frotter de plus en plus vite sa chatte et son clitoris alors qu’elle ne pouvait plus arrêter de gémir et de pousser de petits cris.

Ma grosse bite bien dure de 20 centimètres entrait de plus en plus profondément dans sa gorge jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus respirer. Alors elle l’a enlevée et m’a dit : « Jean, baises-moi s’il te plaît. Baises-moi ! ». Je l’ai ignorée pour qu’elle continue à m’implorer tout en explorant son cul avec mes doigts mouillés.

Ah ! J’ai oublié un petit détail, Lisa était encore vierge. Je ne voulais pas la pénétrer avec les doigts et me priver de ce plaisir charnel.

Je continuais à lui doigter le cul et lécher la chatte jusqu’à ce qu’elle se retourne et essaya de s’asseoir maladroitement sur ma bite. A-t-elle oublié qu’elle était encore vierge ?! Soudain, elle poussa un énorme cri… Je voyais un peu de sang couler de sa chatte alors qu’elle était bien assise sur elle en cowgirl. Elle n’était plus vierge !

C’était un sentiment d’extase que je n’avais jamais senti auparavant. Je me suis relevé, je l’ai plaquée contre ma poitrine, les yeux dans les yeux, les lèvres collées les unes sur les autres et nos langues s’amusant dans nos bouches pendant qu’elle montait et descendait lentement sur ma queue. Elle me griffait le dos de plaisir, et surement d’un peu de douleur.

Nous avons continué comme ça jusqu’à ce que sa chatte soit bien accueillante, ouverte, relaxée et bien lubrifiée. Nous avons tous deux pris beaucoup de plaisir à le faire pour cette première et magnifique fois. Puis j’ai senti son orgasme monter tellement fort qu’elle a commencé à frémir et à se crisper autour de moi pendant que son vagin se serrait sur ma bite. Excité à mon tour, je n’avais d’autre choix que d’éjaculer dans sa chatte. J’étais paniqué à l’idée de me vider dès la première fois dans son vagin et le remplir d’une grosse creampie.

Nous avons continué à baiser pendant les quelques secondes qui ont suivi pour profiter jusqu’au bout de nos orgasmes. En retirant ma bite toute molle, mon sperme mélangé à son jus et un peu de sang a coulé sur les draps. Elle s’est dépêchée d’aller se laver dans la salle de bain où je l’ai rejoint ensuite pour prendre une bonne douche à deux.

FIN

Vos recherches Creampie qui vous amènent ici :

  • grosses crampie dans le vagin d une vierge a fond le foutre coule entre ses cuisses
  • recit creampie

Cet article Ma première creampie dans la chatte d’une jeune vierge est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/5496/premiere-creampie-chatte-dune-jeune-vierge/feed 0 5496
Masturbation, baise matinale et éjaculation vaginale : histoire d’une femme chaude https://www.video-creampie.com/5426/masturbation-baise-matinale-ejaculation-vaginale-histoire-dune-femme-chaude https://www.video-creampie.com/5426/masturbation-baise-matinale-ejaculation-vaginale-histoire-dune-femme-chaude#respond Sun, 09 Jul 2017 22:30:36 +0000 http://www.video-creampie.com/?p=5426 Je ne suis pas comme les autres femmes. J’aime me réveiller le matin et sentir le bâton dur de mon mari collé sur mes fesses. L’une de mes habitudes préférées le matin consiste à jouer doucement avec ses boules, pincer son gland et en sortir de minuscules perles de sperme. S’il ne se réveille pas, […]

Cet article Masturbation, baise matinale et éjaculation vaginale : histoire d’une femme chaude est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
Je ne suis pas comme les autres femmes. J’aime me réveiller le matin et sentir le bâton dur de mon mari collé sur mes fesses. L’une de mes habitudes préférées le matin consiste à jouer doucement avec ses boules, pincer son gland et en sortir de minuscules perles de sperme. S’il ne se réveille pas, je me glisse vers le bas de son corps et je suce son pénis tout mou.

Il prétend habituellement dormir, mais je sais qu’il fait semblant pour que je continue mon fantasme. J’adore, aussi, le regard et le visage surpris qu’il me fait en ouvrant les yeux. Il connaît mes habitudes mieux que quiconque, ou du moins il pense les connaitre.

Honnêtement, la masturbation matinale est la meilleure. Autant j’adore le faire pour mon mari, j’adore aussi me le faire à moi-même et sentir ma chatte humide. Avec chaque perle de sperme qui touche mes doigts, ma chatte goutte et se serre. La plupart du temps, j’essaie de le repousser pour qu’il se lève tôt, sort du lit et me laisse seule.

De tous mes martins préférés, l’un, en particulier me vient à l’esprit. Il y a environ trois mois, je me suis réveillée juste avant que mon jouet sexuel préféré ne le fasse. Comme d’habitude, je pouvais sentir sa bite légèrement dure pressée contre moi. Heureusement, il a roulé sur le dos juste au moment où j’ai tiré les couvertures.

Je regardais sa bite en soulevant doucement la couverture. Je me suis approchée et j’ai saisi son puissant bâton. La chaleur de ses boules m’a excitée. Il n’a pas fallu longtemps pour que les premières gouttes de jus n’atterrissent sur ma main. Son corps a bougé alors que je pressais la base de son pénis.

J’ai vu ses yeux commencer à bouger. J’ai accéléré mes coups pour le réveiller. Ce matin-là, je savais qu’il devait être au bureau plus tôt que d’habitude. Au moment où il ouvrit les yeux, il m’a tenu la main.

« Autant j’aimerais te laisser finir, mais je dois partir », dit-il.

Il se glissa hors du lit et entra dans la salle de bain. En l’entendant s’assoir sur le siège des toilettes, j’ai glissé ma main couverte d’un peu de son liquide sur ma chatte chaude. Malheureusement, ma chatte est toujours rasée comme le veut mon homme. Perso, je préfère quand il y a un petit buisson dessus pour pouvoir le caresser et stimuler encore plus mon clitoris.

Étant encore dans la salle de bain, cela m’a laissé environ dix minutes seule au lit pour me faire plaisir. Pour la plupart des filles, dix minutes en solo semblent plus que suffisantes. Mais comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas comme les autres filles. Dix minutes pour moi suffisent à me réchauffer. Quand je suis seule, j’aime faire les choses lentement. Quel est l’intérêt d’être une femme au foyer si on ne peut même pas jouer avec sa chatte toute la journée ?!

Je pourrais attendre qu’il termine sa douche et s’en aille au travail, mais j’étais tellement excitée. Une fois que j’ai entendu le bruit de l’eau sous la douche, j’ai commencé à tourner mon index sur mon clitoris. J’ai adoré les sensations qui traversaient mon corps. J’ai posé ma tête en arrière et j’ai fermé les yeux. J’ai massé mes lèvres désireuses, me servant de l’élixir qui coule de mon vagin pour les mouiller. Inconsciemment, mon majeur s’est enfoncé dans ma chatte pour atteindre mon point G, une zone que j’ai réussie à trouver depuis quelques temps.

J’ai senti une étincelle soudaine traverser ma colonne vertébrale. Les sons dans la pièce se sont évanouis, tout ce que j’ai pu entendre était ma respiration. Mon corps se tortillait et tremblait alors que je me battais pour contrôler ma respiration. De longues inspirations profondes ainsi que mes propres gémissements doux m’ont mis en transe.

Au fur et à mesure que mon doigt tourbillonnait dans mon vagin, mes hanches sursautaient à chaque mouvement. Toute mouillée, j’ai pris ce que j’ai pu de mon jus et je l’ai mis dans ma bouche. Ma langue était couverte de ce jus terriblement bon, fruit de tout le plaisir que je ressentais. Je luttais pour ne pas crier de plaisir. J’ai utilisé ma main libre pour couvrir ma bouche.

J’ouvris doucement les yeux et j’ai vu mon corps couvert de sueur. La chaleur sous les couvertures combinée avec celle de mon extase était comme celle d’un hammam. Avec chaque frottement contre mon point G, plein de liquide sortait de ma chatte. Ma main était trempée, rendant la masturbation glissante et chaude.

Je n’avais plus aucun contrôle sur mon corps. Alors qu’il sort tout juste de la douche, mon mari me voit dans cet état d’extase total. J’avais les yeux fermés, une main sur la bouche et l’autre entre mes cuisses et je n’avais qu’une seule envie : lâcher un cri et éjecter tout le jus qui inondait mon vagin.

Tout à coup, j’ai senti un courant d’air froid sur ma peau. Il avait enlevé la couverture et s’est mis sur moi. Il m’a libéré la bouche et a enfoncé sa langue dedans. J’ai léché doucement ses lèvres et sucé sa langue comme si je suçais sa bite. Il n’a pas fallu longtemps pour qu’il colle sa bite sur mes lèvres. Je ne sais pas si c’était l’effet du plaisir intense ou s’il a pris une pilule avant de se jeter sur moi, mais je sentais que sa bite était un peu plus grosse que d’habitude. Sa circonférence était plus grande et plus dure et je pouvais à peine la mettre dans ma bouche.

Encore plus surprenant, il était agressif. Il me tenait le cou et grogna alors qu’il l’enfonça profondément dans ma gorge. Habituellement, mon mari était doux et gentil. Ce jour-là, il m’a baisé comme un vrai homme. Après m’avoir baisé la bouche, il s’est dirigé vers ma chatte toute mouillée et prête à exploser. En missionnaire, il a écarté mes jambes, enlevé ma main et enfoncé directement et rapidement sa queue dans mon vagin. Naturellement lubrifié, son pénis a littéralement glissé complétement dedans.

Chaque fois qu’il le ressortait pour l’enfoncer de nouveau plus profondément, plein de liquide en sortait et coulais entre mes fesses jusqu’à sur le matelas qui était déjà bien humide. Sauvagement, il me défonça la chatte, me transformant en une vraie femme fontaine. Je criais et gémissais sans cesse, ne voulant, et ne pouvant, plus me retenir. Soudain, j’ai poussé un énorme cri : comme sa bite était bien mouillée, il l’a ressortie de mon vagin mais l’a enfoncée dans l’autre trou, mon cul ! C’était ma première sodomie.

Voyant que j’aimais ça, il a continué à me baiser le cul pendant quelques minutes jusqu’à y éjaculer. Une grosse creampie anale et plein de sperme sortait de mon anus dilaté. C’était ma meilleure matinée sexe !

FIN

Vos recherches Creampie qui vous amènent ici :

  • histoire anus baise 2016
  • histoire baise chaude publié en juillet2017
  • Recit femme fontaine ejacule en publique
  • video faire une baise matinale
  • video: sa bite est serree dans mon vagin

Cet article Masturbation, baise matinale et éjaculation vaginale : histoire d’une femme chaude est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/5426/masturbation-baise-matinale-ejaculation-vaginale-histoire-dune-femme-chaude/feed 0 5426
Éjaculer dans sa chatte, mon fantasme https://www.video-creampie.com/5156/ejaculer-chatte-fantasme https://www.video-creampie.com/5156/ejaculer-chatte-fantasme#comments Thu, 15 Jun 2017 12:14:39 +0000 http://www.video-creampie.com/?p=5156 Je pouvais sentir mon orgasme monter, la pression dans mes couilles alors que je pénétrais dans sa chatte. Elle se tortillait en dessous de moi, les yeux fermés, bougeant sa tête d’avant en arrière, ses cheveux roux s’étendaient sur son oreiller. Elle respirait lourdement et grognait chaque fois que je poussais ma bite dans son […]

Cet article Éjaculer dans sa chatte, mon fantasme est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
Je pouvais sentir mon orgasme monter, la pression dans mes couilles alors que je pénétrais dans sa chatte. Elle se tortillait en dessous de moi, les yeux fermés, bougeant sa tête d’avant en arrière, ses cheveux roux s’étendaient sur son oreiller. Elle respirait lourdement et grognait chaque fois que je poussais ma bite dans son vagin. Elle tenait un sein dans chaque main, tirait et pinçait ses tétons et les léchait, parfois, avec sa langue humide et habile.

Au top de l’excitation, je savais que j’allais bientôt éjaculer et je savais qu’il fallait sortir de sa chatte. Je ne portai pas de préservatif et elle m’a dit qu’elle avait arrêté de prendre la pilule depuis quelques jours. Me voyant dans cet état, elle m’a demandé de me vider sur ses seins, mais l’idée de retirer mon sexe de sa chatte chaude et humide semblait inconcevable pour moi. J’étais vraiment au 7éme ciel et tous mes muscles étaient tétanisés.

J’ai imaginé, pendant un instant, comment elle réagirait si je lâchais tout dans son vagin :

Peut-être qu’elle ne le remarquerait pas tout de suite. Envahie, elle aussi, par l’excitation et submergée par son propre orgasme, je pense qu’elle ne comprendrait ce qui s’est passé que lorsque j’aurais ralenti après avoir fini d’éjaculer. Quand j’enlèverai ma bite, elle sentirait, alors, mon jus chaud couler sur ses grosses lèvres et jusqu’à son anus.

« Es-tu en train de te vider en moi ? » demandera-t-elle, confuse et énervée. « Je t’ai dit de ne pas le faire ! ». Sa voix deviendrait de plus en plus frénétique alors qu’elle mettrait deux doigts dans sa chatte. L’incrédulité et l’indignation grandiraient en elle au moment où elle sentirait ma crème collante entre ses doigts. Elle essayerait de retirer mon sperme mais ne réussirait qu’à le pousser plus profondément. « Qu’est-ce qui ne va pas chez toi ?! »

Mais non. Il est plus probable qu’elle le remarquerait immédiatement. Dès que mon rythme cardiaque aura changé et qu’elle sentira ma bite palpitant à toute vitesse dans son vagin chaud et humide. Même si j’essayerai de me contrôler pour ne pas qu’elle s’en rende compte tout de suite, elle sentira surement la chaleur de mon sperme ?

« Qu’est-ce que tu fais ? », crierait-elle, essayant de me repousser en vain. Je grognerai et gémirai, incapable de cacher mon orgasme, essayant désespérément de garder ma bite enfoncée profondément en elle. J’imagine que les parois de sa chatte me serreraient avec fermeté, exprimant à la fois sa colère et son plaisir. Elle crierait : « Sal con ! Pourquoi tu me fais ça ?» et s’éloignerait de moi dès que je me détendrai. Je peux imaginer, aussi, qu’elle me maudira en entrant dans la salle de bain pour nettoyer sa chatte souillée par mon foutre.

L’autre scenario qui me vient à l’esprit serait qu’elle accepte de le faire. Je ne peux pas nier que l’idée m’excite énormément, mais risquer de bouleverser et énerver ma femme ne me tente pas vraiment. Peut-être que cela la ferait jouir aussi ? J’imagine qu’elle sera tellement plongée dans son grand plaisir qu’elle ne peut ou ne veut pas que j’arrête de la baiser. Elle protesterait doucement sans vraiment me repousser. Ses jambes seraient autour de ma taille, me poussant plus profondément alors qu’elle bougerait lentement ses hanches et gémirait à chaque mouvement.

Quand elle a sentira la chaleur de mon orgasme, elle en aura aussi un, en même temps. Sa bouche s’ouvrirait, ses yeux se fermeraient, gémissant de plaisir. Sa chatte se contracterait autour de ma bite, me pompant tout mon sperme. Seulement après avoir pris son souffle, elle me dirait : « Je pensais que tu allais sortir avant, pourquoi tu ne l’a pas fait ? ». Elle ne sera pas en colère ou même déçue, juste un peu confuse.

Mais tout ça reste un fantasme…

Je sais que je ne peux pas lui faire ça. Je suis un bon gars. Peu importe mes envies, je veux respecter sa décision.

Je me concentre, alors, sur le son de sa respiration. Je la regarde étirer masser ses seins, me chuchotant des paroles coquines dans l’oreille. Sentant mon orgasme arriver à grand pas, j’hésite mais, à la dernière seconde, je me retire. Rapidement, je mets la main autour de ma tige pour bloquer l’éjaculation. Ma queue est recouverte de ses jus crémeux, la lubrifiant naturellement. J’en profite pour me branler rapidement avant de tout lâcher.

Presque immédiatement, son ventre tremblant de plaisir a été couvert de sperme. La première poussée atterrit entre ses seins. Un peu de sperme a réussi à atteindre sa bouche grande ouverte.

Elle sursaute légèrement pendant que le sperme chaud coule sur sa peau, puis gémit joyeusement. Elle passe la main entre ses cuisses et frotte son clitoris. Ses jambes sont écartées et je suis agenouillé entre eux. En essayant de m’éloigner vers l’arrière, elle attrapa ma cuisse alors que sa main n’arrêtait pas de frotter sa chatte mouillée et son clitoris tout rouge.

Elle voulait que je reste là où je suis, en continuant à taper ma bite sur sa cuisse pendant qu’elle éjaculait à son tour. Mon sperme se mélangea au liquide que j’ai reçu sur le ventre et la bite.

Enfin, elle lâcha un cri, son corps se tordit entièrement jusqu’à ce qu’elle s’effondre, épuisée de plaisir.

FIN

Vos recherches Creampie qui vous amènent ici :

  • fantasme d ejacule le sein

Cet article Éjaculer dans sa chatte, mon fantasme est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/5156/ejaculer-chatte-fantasme/feed 1 5156
Une Rencontre Passionnée https://www.video-creampie.com/5012/une-rencontre-passionnee https://www.video-creampie.com/5012/une-rencontre-passionnee#respond Thu, 08 Jun 2017 21:13:42 +0000 http://www.video-creampie.com/?p=5012 Tard cette nuit, un petit coup à ma porte l’a amenée dans ma chambre d’hôtel à Montpellier. Nous nous sommes rencontrés il y a une heure, dans le bar. En ouvrant la porte, elle se jeta aussitôt comme un chat sauvage sur moi. Déchirant mes vêtements, me déchirant la chemise avec ses mains fortes qui […]

Cet article Une Rencontre Passionnée est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
Tard cette nuit, un petit coup à ma porte l’a amenée dans ma chambre d’hôtel à Montpellier. Nous nous sommes rencontrés il y a une heure, dans le bar. En ouvrant la porte, elle se jeta aussitôt comme un chat sauvage sur moi. Déchirant mes vêtements, me déchirant la chemise avec ses mains fortes qui griffaient ma poitrine. Nos lèvres se sont aussitôt collées et nos langues rejointes alors que je l’emmenais sur le lit.

En la poussant sur le lit, elle se retourna pour se mettre sur ses coudes et essuya son rouge à lèvres avec l’arrière de sa main. Son envie sexuelle pouvait se lire sur son visage, ses lèvres et dans ses yeux. Elle déboutonna mon pantalon et le tira vers mes chevilles. Ma bite était tout ce qu’elle désirait et rien ne pouvait l’arrêter. Elle serra fort le poing autour de ma bite charnue, me forçant à gémir de douleur. Rapidement, mon pénis s’est retrouvé dans sa bouche humide et chaude. Sa tête se balançait lentement, tandis que sa main massait la base de ma queue, mes couilles et mon entre-jambes. Elle s’est, ensuite, laissée tomber sur ses genoux et a aspiré mes boules, tout en secouant ma queue raide avec une prise ferme.

En saisissant ses longs cheveux bruns, je poussai sa tête vers mon ventre à mesure que nos yeux se rencontraient. Son regard profond en disait long sur sa faim de sexe. En avançant, je l’ai forcé à revenir en arrière en la collant au lit. Je n’arrêtais pas de contempler ses seins sous sa chemise. À mon tour, je me suis mis à genoux et je l’ai soulevée pour l’allonger sur le lit. En écartant ses jambes, sa mini-jupe s’est, tout de suite, relevée pour révéler son petit string noir. L’odeur de sa chatte était enivrante. En l’enlevant, elle a saisi ma tête avec sa main et m’a collé le visage sur sa chatte rasée et humide, me forçant à la lui bouffé avec ma bouche. Son jus a aussitôt envahi ma langue qui a plongé à l’intérieur, son miel enroba mes lèvres et mon menton. Des gémissements d’extase se glissèrent entre ses propres lèvres rouges.

Après un bon cunnilingus et plusieurs orgasmes, je me suis levé, tapant ma grosse bite contre ses cuisses, avant de l’enfoncer dans sa chatte humide. D’avant en arrière, je lui défonçais le vagin tandis qu’elle gémissait. Je me suis, alors, penché ver elle, collant ma bouche sur son cou, léchant sa peau douce et blanche en me dirigeant vers sa bouche. J’introduisais et retirais ma bite de plus en plus rapidement dans sa chatte. Chaque poussée rapide et profonde était accompagnée de nos gémissements désormais synchronisés.

Ensuite, j’ai pris ses deux jambes entre mes mains, je les ai collées l’une contre l’autre en les levant vers le haut, et, tout en gardant ma queue dans son vagin, je l’ai retournée pour la mettre en levrette. Son cul s’offrait à moi. Elle se laissa complètement allée, le visage collé au matelas, les fesses à l’air et ses seins qui pendaient au même rythme que mes va-et-vient.

Mais cette position n’a pas vraiment eu le même effet sur elle que quand elle était en missionnaire. Je me suis, donc, retiré et elle s’est remise sur le dos, les jambes bien écartées. Je me suis, soudain, retrouvé pris au piège. Elle ouvrit sa chemise, enleva son soutien-gorge et libera ses seins. Puis, en se penchant en avant, elle m’agrippa le dos en me griffant. Ses seins succulents se sont, alors, collés à mon torse. Elle s’accrocha à moi, m’allongea sur le dos sur le lit et se mit sur moi. Mon visage se retrouva très vite étouffé dans les montagnes de chair molle de sa poitrine. J’en profite pour les embrasser, les sucer et mordiller ses tétons dressés. Pendant que ses hanches bougeaient lentement de haut en bas, ma bite entrait et sortait de sa chatte mouillée. Mes mains ont attrapé son cul crispé alors qu’elle criait d’excitation.

Le matelas tremblait. Nos corps se berçaient à l’unisson. Maintenant qu’elle s’est mise en cowgirl, elle sautait littéralement sur mon gros pénis dur qui la pénétrait encore plus profondément à chaque fois. Ses seins frappaient l’un contre l’autre à chaque montée et décente. La tête de lit tapait contre le mur, pouvant déranger les voisins. Mais nous ne pensions plus à rien. Nous étions seuls au monde, dans notre univers sensuel, érotique et incroyablement sexuel.

Ses cris orgasmiques se joignirent à la symphonie de mes propres gémissements. Mes couilles claquaient sur ses fesses et je sentais que je n’allais plus tarder à jouir. Mes jambes incontrôlables, mon cœur battant à toute vitesse et mon corps en sueur témoignaient de toutes les sensations intenses par lesquelles je passais. Ma bite déchaînée palpitait dans son vagin avant que je lâche tout à l’intérieur d’elle. Ressentant cette creampie montant dans son vagin, elle se coucha sur mon torse humide, m’embrassa et resta comme ça, attendant que mes boules se vident.

Le spectacle terminé, elle se coucha à mes côtés. Le sperme frais s’infiltrait entre ses lèvres trempées et coulait lentement dans la fente de son cul. L’odeur du sexe remplissait la pièce. Après quelques minutes de repos bien mérité, nous nous sommes adonnés à un bon 69. Pendant qu’elle suçait ma bite pour la nettoyer, je faisais de même pour sa chatte. Nous avons succombé à la dégustation de mon sperme frais.

Le soleil se leva alors qu’elle était endormie dans mes bras. Nous nous sommes séparés le matin. Ses marques de griffes se sont gravés sur ma peau, tout comme les souvenirs de notre rencontre qui resteront dans mon esprit à tout jamais.

Mon voyage d’affaire arrivant à sa fin, j’ai glissé mon alliance à mon doigt et je suis rentré à la maison. Ma femme m’attendait au lit. Pendant que je me déshabillais, elle remarqua les marques sur mon dos et demanda: «Chérie, d’où viennent ses griffures ? »

Je me suis tourné vers elle et j’ai répondu : « Ne me dis pas que tu as déjà oublié la nuit dernière chérie! ». Nous avons alors tous deux souri en nous remémorant cette fabuleuse nuit que nous avons partagée ensemble.

Et oui, c’était ma femme ! Qu’avez-vous cru ?!

Parfois, il est bon de partir pour une nuit, de devenir quelqu’un d’autre et de jouer un autre rôle pour pimenter votre vie de couple. Pensez-y !

FIN

Cet article Une Rencontre Passionnée est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/5012/une-rencontre-passionnee/feed 0 5012
Un inconnu a jouit sur ma femme et j’ai adoré ça ! https://www.video-creampie.com/5193/un-inconnu-a-jouit-sur-ma-femme-et-jai-adore-ca https://www.video-creampie.com/5193/un-inconnu-a-jouit-sur-ma-femme-et-jai-adore-ca#respond Mon, 05 Jun 2017 19:24:00 +0000 http://www.video-creampie.com/?p=5193 Nous sommes libertins depuis quelques années. Mais au départ on se contentait de faire l’amour en public, sans même faire attention aux autres, juste l’envie d’être vus et de mater de temps en temps. Mais ma femme m’a demandé un jour si elle pouvait non pas se faire prendre par un de nos voyeurs, mais […]

Cet article Un inconnu a jouit sur ma femme et j’ai adoré ça ! est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
Nous sommes libertins depuis quelques années. Mais au départ on se contentait de faire l’amour en public, sans même faire attention aux autres, juste l’envie d’être vus et de mater de temps en temps.

Mais ma femme m’a demandé un jour si elle pouvait non pas se faire prendre par un de nos voyeurs, mais simplement recevoir son sperme sur le corps. Elle m’a expliqué que ça l’excitait de savoir qu’elle fait bander d’autres hommes. Alors nous sommes allés en club libertin, le 360spa sur la région de Toulouse. Nous en choisissons un qui ne soit pas trop proche de chez nous pour ne pas croiser des voisins, ni trop loin parce que pas envie de faire 2h de route non plus ! Elle avait mis une splendide robe moulante et des talons qui faisaient bien ressortir ses fesses. Autant vous dire qu’elle était vite le centre d’attention du club à notre arrivée.

Nous nous sommes installés au bar à discuter et observer, refuser aussi poliment les avances de quelques beaux étalons. Jusqu’à ce qu’un retienne l’attention de ma femme. Nous lui proposons ce plan : nous mater faire l’amour et pouvoir se branler devant madame et lui jouir sur le corps. Enthousiaste à cette idée, il accepte et nous partons en recherche d’un coin câlin. Lorsque nous nous installons, je remarque vite que ma femme est déjà très excitée par la situation. Notre camarade de jeu nous observe simplement à travers la porte, tout en restant discret. Très excitée, donc, elle s lâche très vite et nos câlins deviennent rapidement torrides. Elle pousse des petits cris de jouissance, plus forts que d’habitude, à chaque va et viens que je lui impose : elle en veut plus la coquine !

Alors je la retourne en levrette pour qu’elle soit face à notre compère. Elle s’ouvre encore plus et je jouis à l’intérieur de sa chatte trempée par l’excitation. D’un œil coquin, je vois notre ami très excité et lui fait signe d’entrer pour se finir sur le corps de ma femme allongée, fatiguée, repue de sexe.

Il jouit abondamment et rapidement sur ses seins et son ventre, dans deux grandes giclées puissantes !

La vue de l’effet que ma femme fait à d’autres hommes m’excite énormément depuis et nous allons surement aller plus loin. Et vous, ce genre de scenario vous exciterait ?

Par o-bo.com, site d’annonce de rencontre libertine.

Cet article Un inconnu a jouit sur ma femme et j’ai adoré ça ! est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/5193/un-inconnu-a-jouit-sur-ma-femme-et-jai-adore-ca/feed 0 5193
Sexe et creampie pendant ses règles https://www.video-creampie.com/4984/sexe-creampie-pendant-regles https://www.video-creampie.com/4984/sexe-creampie-pendant-regles#respond Wed, 24 May 2017 08:04:09 +0000 http://www.video-creampie.com/?p=4984 Arrivés sur le pas de la porte de mon appartement sur Nice, nous étions seuls, mon amour et moi. Chaude et excitée, Christelle s’approcha de moi et frotta doucement mon pénis en érection. J’ai, alors, posé ma main lentement sur sa poitrine et j’ai parcouru son corps, allant de ses seins jusqu’à son bas-ventre. Comme […]

Cet article Sexe et creampie pendant ses règles est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
Arrivés sur le pas de la porte de mon appartement sur Nice, nous étions seuls, mon amour et moi. Chaude et excitée, Christelle s’approcha de moi et frotta doucement mon pénis en érection. J’ai, alors, posé ma main lentement sur sa poitrine et j’ai parcouru son corps, allant de ses seins jusqu’à son bas-ventre. Comme elle portait un petit t-shirt qui couvrait à peine sa ceinture, j’ai pu très vite glisser ma main sous son jeans, caressant ses poils pubiens terriblement doux. Elle a, alors, retenu ma main et m’a dit qu’elle était en pleine période de règles, mais cela ne me gênait pas du tout. Rassurée, elle m’a laissé continuer mon petit jeu et continuer mon chemin sous sa culotte.

Je cherchais lentement son clitoris alors que je poussais ma langue dans sa bouche. Sa chatte était bien humide et son clitoris tout dur. Après quelques caresses, j’ai glissé un doigt dans sa fente et j’ai ressenti que son vagin était bien remplit. Sharon gémissait de plaisir mais se retenait de faire trop de bruit. J’ai alors décidé d’ouvrir la porte pour entrer et aller plus loin, à l’abri des regards. Une fois à l’intérieur, j’ai déboutonné son jeans et j’ai passé deux doigts sur sa chatte. Ils étaient recouverts du liquide légèrement rosâtre qui sortait de son vagin.

Excité, je lui ai demandé de se retourner, ce qu’elle a fait volontiers, m’offrant son magnifique cul et sa chatte souillée. En levrette, les jambes écartées et la chatte rouge, j’ai passé la tête entre ses cuisses. Prenant mon courage à deux mains, j’ai décidé de tenter l’aventure et j’ai commencé à lui nettoyer ses grosses lèvres avant de me diriger vers l’intérieur. Ma langue glissait dans sa fente de bas en haut. J’étais surpris par le goût sucré de ce liquide tant détesté par les hommes.

Ma bite a soudain jaillie entre mes cuisses, me signalant qu’il était temps que je la pénètre. Bien dure, je l’ai introduite dans ce vagin en pleine période de règles. En le sortant, j’ai vu que mon pénis est devenu rouge aussi, avec quelques gouttes de sang qui tombaient sur mon pied. Naturellement lubrifiée, ma queue glissait facilement dans la chatte de Christelle qui n’arrêtait plus de gémir de plaisir. L’intérieur de son vagin était chaud et humide et je pouvais même ressentir ses muscles serrer ma bite. Au bout de quelques instants de baise intense, elle a poussé un cri fort et son vagin s’est contracté sur mon pénis. Elle me serrait tellement fort que j’ai tout lâché dans ses entrailles. Elle posa sa main sur la bouche pour étouffer ses gémissements.

Nous nous sommes, alors, embrassés tout en restant l’un dans l’autre. Son jus chaud coulait sur mes boules. En retirant ma bite, tout le sperme que je venais d’éjecté dans son vagin est sorti. Je l’ai, alors, pris entre deux doigts que j’ai mis dans la bouche de Christelle. Elle a tout avalé !

Franchement, j’ai adoré cette creampie vaginale en période de règles, mais je ne pense pas recommencer cette aventure de sitôt.

FIN

Vos recherches Creampie qui vous amènent ici :

  • sexe et règles

Cet article Sexe et creampie pendant ses règles est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/4984/sexe-creampie-pendant-regles/feed 0 4984
Soirées foot, fellation, baise et creampies candaulistes https://www.video-creampie.com/4906/soirees-foot-fellation-baise-creampies-candaulistes https://www.video-creampie.com/4906/soirees-foot-fellation-baise-creampies-candaulistes#comments Wed, 10 May 2017 09:29:13 +0000 http://www.video-creampie.com/?p=4906 Très tôt dans notre relation, j’ai remarqué que mon petit ami (qui est maintenant mon mari) aimait me regarder baiser avec d’autres hommes. En fait, c’est ainsi que nous nous sommes rencontrés. Il était fan de sport et invitait souvent ses copains à la maison pour regarder des matchs. Parfois, je regardais avec eux et […]

Cet article Soirées foot, fellation, baise et creampies candaulistes est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
Très tôt dans notre relation, j’ai remarqué que mon petit ami (qui est maintenant mon mari) aimait me regarder baiser avec d’autres hommes. En fait, c’est ainsi que nous nous sommes rencontrés. Il était fan de sport et invitait souvent ses copains à la maison pour regarder des matchs. Parfois, je regardais avec eux et parfois je restais dans ma chambre.

Lors d’une journée de match, il est entré dans la chambre alors que je dormais et il m’a dit qu’il avait vraiment besoin d’une fellation. Étant toujours partante, il est allé s’assurer que tout le monde était bien occupé afin qu’il puisse sortir sa bite et avoir sa pipe. Sans dire un mot, il est revenu dans la chambre noire, a ouvert sa braguette et a mis sa bite dans ma main. J’ai commencé à la caresser et à remarquer qu’il y avait des poils sur son pubis. Mon mec été pourtant bien rasé ?! Sans plus attendre, je lui ai dit : « Oh, bébé. Tu avais vraiment besoin d’une fellation. Ta queue est tellement molle et froide. Je vais te la réchauffer ». J’ai mis cette bite dans ma bouche et je fus une fellation bien mouillée tout en caressant ses boules. Presque immédiatement, il tira une grosse charge de sperme dans ma gorge alors qu’il me baisait la bouche. J’avais même du sperme qui sortait de ma bouche tellement j’ai pris. Il s’est retiré et est parti sans parler. J’étais bien excitée. Je me suis, alors, mise à me caresser la chatte jusqu’à l’orgasme. Je ne savais pas à qui était la bite que je viens de sucer.

Je suis sortie, ensuite, dans le couloir et j’ai dit : « bébé, j’ai besoin d’une autre » et je suis retournée dans la chambre. Mon mari est, alors, venu dans la chambre sombre, j’étais à genoux avec les seins à l’air. Il a baissé son short jusqu’aux chevilles et a mis sa grosse bite lentement dans ma bouche. « Est-ce le jeu que vous voulez jouer avec moi ? Je vais sucer chacun de tes amis bébé ». Donnant ma deuxième fellation mouillée et négligée de la soirée, je l’ai senti tendu. Je lui ai, alors, mis un doigt dans le cul alors qu’il explosa dans ma gorge. Après avoir bien malaxé mes seins, il a dit : « tu m’as bien vidé les couilles ».

– Bien, envoies-moi le prochain!

De cette façon, j’ai enchainé quatre autres bites et je leur bien ai vidé les couilles avant le début du match.

Au fil du temps, cela est devenu un rituel pendant les matchs. Je mettais une lumière faible pour pouvoir voir mes amants, mais je ne voyais pas tout. Chaque match, de nouveaux arrivants étaient tous là pour ça. Regarder du foot et avoir une bonne fellation. J’adore !!

Mais un jour, mon mari avait ramené un ami noir qui était ma deuxième queue de la soirée. J’étais à genoux et il était devant moi, le pantalon aux chevilles, sa grosse bite black collée sur mon visage. Il me donnait des tapes avec son énorme pénis, le plus grand que je n’ai jamais vu ! Sensationnel. J’ai lentement commencé à caresser son sexe d’une main, mais j’ai fini par y mettre la deuxième. En suçant son gland et en caressant sa bite avec les deux mains, ma chatte devenait si humide que des gouttes commençaient à couler le long de mes cuisses.

Épaisse et dure, elle faisait au moins 30 cm. J’ai donné la meilleure fellation humide et sauvage de ma vie en caressant ma chatte humide. Sans le savoir, j’ai dit : « J’ai besoin de sentir ta grosse bite à l’intérieur de moi. S’il te plaît, baises-moi. Défonces ma chatte comme personne ne l’avait jamais fait. Vides-toi les couilles dans mon vagin ». Il m’a mise en levrette sur le lit, a écarté mes grosses fesses et a enfoncé sa BBC dans ma chatte. J’ai gémis si fort qu’on pourrait probablement l’entendre de l’autre pièce. Il m’a carrément déchiré la chatte pendant près de dix minutes. Mon vagin est devenu tellement sensible que je pouvais ressentir tous les petits mouvements, toutes les palpitations et les parties de son pénis me traverser. « Oh mon dieu, oui ! Baises-moi ! ». Une dernière poussée et tout son foutre a fini dans mon vagin, à une profondeur où aucun homme n’a jamais été. J’ai nettoyé sa bite en léchant chaque goutte de sperme qui s’y trouvait encore. Après qu’il ait remis son pantalon et embrassé mes tétons, je lui ai dit: « S’il te plait, dis à mon mari de venir».

Quand il est entré dans la chambre, on pouvait sentir le sexe que nous venons d’avoir. « Le jeu a changé », dis-je. Je baisse son short, caresse sa bite bien dure et raide et l’invita à s’allonger sur le lit. Je suis montée sur sa bite comme une cowgirl et je l’ai enfoncée bien profond. On pouvait littéralement voir le sperme couler sur les côtés. « Je veux plus de sperme, bébé ». J’ai commencé à monter et descendre rapidement et violemment sur lui. Cinq minutes après, il m’a donné ma deuxième charge de foutre de la soirée.

À partir de ce moment-là, nos soirées foot étaient faites de fellation, de baise de chatte ou de cul et de creampies. Tellement sexy, si sales, si érotiques. Je me faisais remplir de sperme avant le match et me faisais nettoyer la chatte par mon mari après.

FIN

Vos recherches Creampie qui vous amènent ici :

  • www creampie videos com

Cet article Soirées foot, fellation, baise et creampies candaulistes est apparu en premier sur Video Creampie.

]]>
https://www.video-creampie.com/4906/soirees-foot-fellation-baise-creampies-candaulistes/feed 1 4906