Une Rencontre Passionnée

Une Rencontre Passionnée

Tard cette nuit, un petit coup à ma porte l’a amenée dans ma chambre d’hôtel à Montpellier. Nous nous sommes rencontrés il y a une heure, dans le bar. En ouvrant la porte, elle se jeta aussitôt comme un chat sauvage sur moi. Déchirant mes vêtements, me déchirant la chemise avec ses mains fortes qui griffaient ma poitrine. Nos lèvres se sont aussitôt collées et nos langues rejointes alors que je l’emmenais sur le lit.

En la poussant sur le lit, elle se retourna pour se mettre sur ses coudes et essuya son rouge à lèvres avec l’arrière de sa main. Son envie sexuelle pouvait se lire sur son visage, ses lèvres et dans ses yeux. Elle déboutonna mon pantalon et le tira vers mes chevilles. Ma bite était tout ce qu’elle désirait et rien ne pouvait l’arrêter. Elle serra fort le poing autour de ma bite charnue, me forçant à gémir de douleur. Rapidement, mon pénis s’est retrouvé dans sa bouche humide et chaude. Sa tête se balançait lentement, tandis que sa main massait la base de ma queue, mes couilles et mon entre-jambes. Elle s’est, ensuite, laissée tomber sur ses genoux et a aspiré mes boules, tout en secouant ma queue raide avec une prise ferme.

En saisissant ses longs cheveux bruns, je poussai sa tête vers mon ventre à mesure que nos yeux se rencontraient. Son regard profond en disait long sur sa faim de sexe. En avançant, je l’ai forcé à revenir en arrière en la collant au lit. Je n’arrêtais pas de contempler ses seins sous sa chemise. À mon tour, je me suis mis à genoux et je l’ai soulevée pour l’allonger sur le lit. En écartant ses jambes, sa mini-jupe s’est, tout de suite, relevée pour révéler son petit string noir. L’odeur de sa chatte était enivrante. En l’enlevant, elle a saisi ma tête avec sa main et m’a collé le visage sur sa chatte rasée et humide, me forçant à la lui bouffé avec ma bouche. Son jus a aussitôt envahi ma langue qui a plongé à l’intérieur, son miel enroba mes lèvres et mon menton. Des gémissements d’extase se glissèrent entre ses propres lèvres rouges.

Après un bon cunnilingus et plusieurs orgasmes, je me suis levé, tapant ma grosse bite contre ses cuisses, avant de l’enfoncer dans sa chatte humide. D’avant en arrière, je lui défonçais le vagin tandis qu’elle gémissait. Je me suis, alors, penché ver elle, collant ma bouche sur son cou, léchant sa peau douce et blanche en me dirigeant vers sa bouche. J’introduisais et retirais ma bite de plus en plus rapidement dans sa chatte. Chaque poussée rapide et profonde était accompagnée de nos gémissements désormais synchronisés.

Ensuite, j’ai pris ses deux jambes entre mes mains, je les ai collées l’une contre l’autre en les levant vers le haut, et, tout en gardant ma queue dans son vagin, je l’ai retournée pour la mettre en levrette. Son cul s’offrait à moi. Elle se laissa complètement allée, le visage collé au matelas, les fesses à l’air et ses seins qui pendaient au même rythme que mes va-et-vient.

Mais cette position n’a pas vraiment eu le même effet sur elle que quand elle était en missionnaire. Je me suis, donc, retiré et elle s’est remise sur le dos, les jambes bien écartées. Je me suis, soudain, retrouvé pris au piège. Elle ouvrit sa chemise, enleva son soutien-gorge et libera ses seins. Puis, en se penchant en avant, elle m’agrippa le dos en me griffant. Ses seins succulents se sont, alors, collés à mon torse. Elle s’accrocha à moi, m’allongea sur le dos sur le lit et se mit sur moi. Mon visage se retrouva très vite étouffé dans les montagnes de chair molle de sa poitrine. J’en profite pour les embrasser, les sucer et mordiller ses tétons dressés. Pendant que ses hanches bougeaient lentement de haut en bas, ma bite entrait et sortait de sa chatte mouillée. Mes mains ont attrapé son cul crispé alors qu’elle criait d’excitation.

Le matelas tremblait. Nos corps se berçaient à l’unisson. Maintenant qu’elle s’est mise en cowgirl, elle sautait littéralement sur mon gros pénis dur qui la pénétrait encore plus profondément à chaque fois. Ses seins frappaient l’un contre l’autre à chaque montée et décente. La tête de lit tapait contre le mur, pouvant déranger les voisins. Mais nous ne pensions plus à rien. Nous étions seuls au monde, dans notre univers sensuel, érotique et incroyablement sexuel.

Ses cris orgasmiques se joignirent à la symphonie de mes propres gémissements. Mes couilles claquaient sur ses fesses et je sentais que je n’allais plus tarder à jouir. Mes jambes incontrôlables, mon cœur battant à toute vitesse et mon corps en sueur témoignaient de toutes les sensations intenses par lesquelles je passais. Ma bite déchaînée palpitait dans son vagin avant que je lâche tout à l’intérieur d’elle. Ressentant cette creampie montant dans son vagin, elle se coucha sur mon torse humide, m’embrassa et resta comme ça, attendant que mes boules se vident.

Le spectacle terminé, elle se coucha à mes côtés. Le sperme frais s’infiltrait entre ses lèvres trempées et coulait lentement dans la fente de son cul. L’odeur du sexe remplissait la pièce. Après quelques minutes de repos bien mérité, nous nous sommes adonnés à un bon 69. Pendant qu’elle suçait ma bite pour la nettoyer, je faisais de même pour sa chatte. Nous avons succombé à la dégustation de mon sperme frais.

Le soleil se leva alors qu’elle était endormie dans mes bras. Nous nous sommes séparés le matin. Ses marques de griffes se sont gravés sur ma peau, tout comme les souvenirs de notre rencontre qui resteront dans mon esprit à tout jamais.

Mon voyage d’affaire arrivant à sa fin, j’ai glissé mon alliance à mon doigt et je suis rentré à la maison. Ma femme m’attendait au lit. Pendant que je me déshabillais, elle remarqua les marques sur mon dos et demanda: «Chérie, d’où viennent ses griffures ? »

Je me suis tourné vers elle et j’ai répondu : « Ne me dis pas que tu as déjà oublié la nuit dernière chérie! ». Nous avons alors tous deux souri en nous remémorant cette fabuleuse nuit que nous avons partagée ensemble.

Et oui, c’était ma femme ! Qu’avez-vous cru ?!

Parfois, il est bon de partir pour une nuit, de devenir quelqu’un d’autre et de jouer un autre rôle pour pimenter votre vie de couple. Pensez-y !

FIN

    Ajoutez votre commentaire

    Your email address will not be published.