Trio creampie dans le parc avec un trans

Trio creampie dans le parc avec un trans

Nicole était fan de sexe en public, et moi aussi. Nous adorons être regardés en pleine action par des voyeurs qui se joignent, parfois, à nous pour plus de plaisir.

Nous nous retrouvions dans un bar et, après quelques verres, je sentais sa main sur mon entrejambe, me frottant la bite. Elle était toujours habillée pour l’occasion, de façon à me laisser un accès facile à tout ce dont j’ai envie : une jupe courte et une chemise ample. Nicole est une jolie jeune femme charmante, douce et toujours partante pour une bonne pipe. Chacun de nos rendez-vous se terminait par une fellation et une éjaculation sous le ciel étoilé de notre parc préféré. En plus, elle était douée pour jouer les putes. Elle savourait ma bite, jouait avec, la frottait sur ses seins, son ventre et sa chatte jusqu’à ce que je me vide dans sa bouche ou sur son visage. Elle n’en perdait pas une goutte.

Un soir d’été, nous étions au bar d’un café du coin, presque seuls.

« Je suis déjà humide », murmura-t-elle à mon orielle.

J’ai glissé ma main sous sa jupe et j’ai senti mes doigts glisser sur sa petite chatte toute lisse. Effectivement, elle était bien humide.

Excitée, elle s’est penchée vers moi pour m’embrasser, m’offrant une jolie vue sur ses seins fermes. Je ne pouvais pas m’empêcher de glisser ma main sous sa chemise et, pendant que je caressais l’un de ses seins, je sentis son téton s’élever entre mes doigts. Mon autre main a disparu sous sa jupe et mes doigts se sont vite retrouvés entre ses lèvres humides. Son souffle s’accélérait de plus en plus pendant qu’elle écartait et refermait les jambes.

J’ai jeté un coup d’œil autour de nous et j’ai vu une jeune fille qui nous regardait.

« Je pense que j’ai trouvé quelqu’un qui aime ça aussi bébé », dis-je.

« Elle est mignonne en plus ! », dit-elle.

« Je ne savais pas que tu étais intéressée par les filles aussi »

« Il y a beaucoup de choses que tu ignores encore sur moi », répondit-elle en souriant.

J’ai regardé à nouveau la jeune fille et je me suis rendu compte que je l’ai déjà croisée dans le parc, un jour, alors que je cherchais à m’offrir une bonne pipe. C’était une jeune femme, enfin pas vraiment ! A la place d’une chatte, elle avait une belle bite, grosse et lisse, avec laquelle j’ai un peu joué il y a quelques semaines. La jeune femme portait une mini-jupe en tartan et un large débardeur bleu. Ses cheveux étaient courts et bien noirs.

Je sentis la main de Nicole en train de masser ma bite qui s’est immédiatement érigée.

« J’adore ta façon de réagir au quart de tour bébé », murmura Nicole. Pendant ce temps, j’avais un doigt dans sa chatte mouillée et je regardais notre futur partenaire de jeu qui semblait adorer le spectacle.

Nicole se leva, ensuite, pour aller aux toilettes. Je suis allé au bar pour payer l’addition. Je me suis rapproché de la fille et j’ai dit :

« Salut Rita, tu vas au parc ce soir? »

« Je pourrais », m’a-t-elle répondu. « Vous m’avez bien excitée ce soir !»

« Attends cinq minutes et suis-nous ».

Nicole m’a rejoint, a dit bonjour à Rita et nous avons quitté le café. À l’extérieur, je ne pouvais pas m’empêcher de garder ma main sur les fesses de Nicole alors que nous traversions la rue pour aller au parc. Dans un coin bien à l’abri des regards, je me suis assis sur un banc pendant que Nicole se mit à genoux devant moi et déboutonnait mon pantalon. En enlevant mon slip, ma bite a littéralement jaillit entre ses mains.

« Ah, tu veux ta pipe », m’a-t-elle dit en tenant ma queue bien dure à deux mains, sa langue léchant mon gland, puis le long de ma bite et jusqu’à mes boules. Alors qu’elle me suçait, je déboutonnais sa chemise et je pris ses jolis petits seins dans les deux mains. Tout à coup, de l’ombre des arbres surgit une figure.

C’était Rita, debout juste à côté de Nicole qui était tellement occupée à faire son job qu’elle ne l’avait pas remarquée. Rita regarda Nicole avec un sourire coquin avant de s’assoir à côté de moi.

« On dirait que tu aimes bien les bites toi » dit-elle à Nicole, qui leva les yeux avec surprise alors que mon pénis était bien enfoncé dans sa gorge.

Ses jambes écartées et sa jupe relevée, j’ai glissé ma main dans l’entrejambe de Rita où j’ai trouvé une autre belle bite en érection, affirmant que Rita a vraiment apprécié ce qu’elle a vu. Alors que je branlais Rita, Nicole leva la tête et ses yeux étaient grand ouverts de surprise. Elle ne s’attendait vraiment pas à ça !

Je senti alors ma bite sortir de sa bouche alors qu’elle se dirigeait vers celle de Rita. Elle mit ses mains autour de la mienne et commença à sucer, bavant sur mes doigts, lubrifiant ma main qui branlait encore notre amie. Bien excitée, Rita se massa les seins avant d’enlever son débardeur, laissant apparaitre sa jolie petite poitrine. Voyant ça, Nicole se leva, lui suça les tétons avant d’aller vers sa bouche pour l’embrasser langoureusement.

Je regardais ce spectacle incroyablement chaud : alors qu’elles s’embrassaient, chacune caressait et masturbait l’autre. Cela a duré un certain temps jusqu’à ce que je décide de me lever pour enfoncer ma bite bien raide dans la chatte humide de Nicole. En levrette, je baisais ma chérie en lui caressant les seins, passant de temps en temps la main sur les boules et la queue de Rita.

Après quelques minutes, j’ai invité Rita à prendre ma place. Étant bisexuel, j’ai profité de l’occasion pour changer de trou et essayer celui de Rita. Tout droit sortie de la chatte de Nicole, ma bite encore mouillée n’a pas trouvé de difficulté à glisser dans le cul de Rita. Nous étions, donc, en file indienne, moi défonçant le cul de Rita pendant que celle-ci s’amusait à baiser ma Nicole en levrette.

L’excitation arrivant à son comble, j’ai demandé à Rita si je pouvais me vider dans son trou. « Bien sûr ! Mais à une seule condition », dit-elle.

« Laquelle ? », demandais-je.

« Que Nicole me laisse aussi me vider dans sa chatte ».

Sans trop hésiter, Nicole a accepté et le coup est parti. J’ai libéré mon jus et sentais que le cul de Rita se remplissait au fur et à mesure que mes boules se vidaient. Je me suis arrêté et me suis collé à Rita qui était elle-même collée à Nicole. En nous retirant, je voyais plein de sperme frais qui coulait du cul de Rita et une jolie creampie se dessiner sur la chatte de Nicole. C’était une soirée magnifique !!

FIN

Vos recherches Creampie qui vous amènent ici :

  • Transexelle jambe ecarte

Ajoutez votre commentaire

Your email address will not be published.