Ejaculation interne dans une cabine d'essayage

Éjaculation interne dans une cabine d’essayage

Tandis que personne ne regardait, elle me prit la main et m’entraîna dans une cabine d’essayage. Nous étions dans l’un des magasins de vêtements les plus haut de gamme du centre commercial, où les cabines étaient dans un petit couloir et ont des portes pleine longueur. Nous n’étions pas parfaitement seuls, mais personne ne pouvait nous voir, ni, si nous restions silencieux, nous entendre. Je l’avais suivie toute la matinée dans le centre commercial et je commençais à beaucoup m’ennuyer. Mais quand elle m’a poussé contre le mur de ce magasin pour m’embrasser, j’ai réalisé qu’elle venait de trouver l’endroit parfait pour prendre du plaisir à deux.

Pour tout vous dire, j’ai rencontré cette fille sur le site Captain Cams. Après deux ou trois discussions privées, je lui ai proposé qu’on se voie car je ne pouvais plus me contenter de regarder son corps sublime à travers une webcam et un écran.

« Tu es rusée », lui murmurai-je. En réponse, elle me dit de m’asseoir et de la regarder faire. Je me suis assis sur le banc de la cabine, elle se retourna vers moi et commença à tourner lentement tout en se déshabillant. Elle portait une chemise bleue boutonnée qui mettait en valeur ses seins. Sa jupe marron était évasée en bas et arrivait juste au-dessus de ses genoux. Elle portait des bottes à gros talons qui la rendaient presque à ma taille.

Après avoir déboutonné sa chemise, elle l’enleva, restant dans un caraco blanc. Je pouvais voir son soutien-gorge à travers le tissu fin du vêtement : satin crème avec dentelle le long des bretelles. Elle s’est retournée pour accrocher son haut et j’ai admiré la façon dont son cul remplissait sa jupe.

Alors qu’elle se retournait, elle passa ses mains sur ses côtes pour serrer ses seins, me souriant tout en faisant une petite danse lascive. Elle fit une lente rotation sur place en soulevant son caraco, le laissa tomber sur le sol et serra encore une fois ses seins entre ses mains. Elle se mordit la lèvre pendant qu’elle glissait une main dans son soutien-gorge pour taquiner son téton.

En me tournant le dos, elle défit lentement sa jupe. Alors qu’elle descendait le long de ses jambes, j’ai vu qu’elle portait un string assorti à son soutien-gorge. J’ai commencé alors à frotter ma bite raide à travers mon jean.

Elle se retourna, me regarda et sourit quand elle vit ce que je faisais. Ne portant désormais que des bottes, un soutien-gorge et un string, elle se pencha pour m’embrasser. Ses mains ont attrapé le bas de ma chemise et l’ont tirée par-dessus ma tête. Quand elle a commencé à déboutonner mon jean, j’ai enlevé mes chaussures et je l’ai aidée à l’enlever.

Alors qu’elle se relevait, elle passa ses doigts le long de ma bite tendue sous mon boxer. Elle dégrafa son soutien-gorge, le glissa le long de ses bras et le laissa tomber au sol. J’étais encore plus excité à la vue de ses mamelons foncés qui pointaient. J’ai retiré mon boxer et j’ai commencé à me caresser la queue. Rapidement, elle se pencha pour me sucer. La sensation de sa langue qui tourbillonnait autour de mon pénis et la vue de ses seins qui se balançaient pendant qu’elle me suçait faisaient raidir et gonfler encore et encore ma bite dans sa bouche. Elle gémissait joyeusement en réponse.

Quelques instants plus tard, et voyant que j’étais vraiment trop excité, elle glissa son string le long de ses jambes, sorti ma queue de sa bouche, se retourna et se pencha en avant pour m’offrir une vue dégagée de son cul et de sa chatte. Elle était prête pour moi. Ses lèvres étaient écartées et je pouvais voir qu’elle était bien humide.

Avant qu’elle puisse se retourner, je me suis levé, je l’ai attrapée par les hanches et, d’un seul geste, j’ai plongé ma queue dans sa chatte. J’ai entendu une longue respiration, puis elle s’est collée contre moi, poussant ma bite plus profondément à l’intérieur d’elle. La chaleur de ses lèvres m’enveloppa. J’ai serré ses hanches et j’ai commencé à la baiser.

sperme coule de la chatte

En baissant les yeux, je pouvais voir une douce crème sortant de sa chatte et enveloppant la base de mon sexe, ce qui m’excitait encore plus. Dans le miroir, je pouvais voir ses seins se balancer d’avant en arrière à chaque poussée. Ses yeux fermés montraient qu’elle était bien concentrée sur la sensation de ma bite glissant dans et hors de son vagin.

Nous nous sommes tous les deux figés sur place lorsque nous avons entendu des voix s’approcher. Deux femmes sont passées devant notre porte, discutant des tenues qu’elles avaient choisies. J’ai croisé ses yeux dans le miroir et nous avons tous deux essayé de ne pas rire. Au bout d’un moment, elles passèrent et nous entendîmes leurs voix s’éloigner. Elle se colla de nouveau à moi et nous repartîmes de plus belle. Il nous a fallu qu’un instant pour retrouver notre rythme.

Toujours appuyée sur le banc d’une main, elle tendit l’autre main entre ses jambes et commença à frotter son clitoris. Sa respiration commençait à devenir difficile et j’essayais de la baiser au même rythme que le mouvement de sa main, qui me chatouillait les couilles par la même occasion. Mon orgasme approchait et j’espérais qu’elle prenait le même plaisir que moi. Soudain, je sentis son corps se contracter. J’ai regardé dans le miroir et elle me regardait droit dans les yeux. Sa chatte se serra autour de ma bite. C’était juste suffisant pour que je me vide. Juste au moment où sa chatte a cessé de se contracter, ma bite a commencé à se contracter, pompant mon sperme dans son vagin. Tout mon corps tremblait à chaque poussée.

Une fois mon orgasme terminé, elle se redressa lentement, ma bite sortit de sa chatte et de lourdes gouttes de spermes dégoulinaient le long de ses cuisses. Nous nous sommes enlacés et nous nous sommes embrassés, puis nous avons posé nos têtes sur les épaules l’un de l’autre pendant un moment.

Je me suis ensuite assis sur le banc et nous nous sommes rhabillés. Avec un grand sourire sur son visage, elle essuya le sperme qui sortait encore de sa chatte et remit son string. Nous nous sommes recoiffés et nous sommes sorti de la cabine comme si de rien n’était.

 

FIN

 

crédits photos : luscious.net, manyvips.com

Vos recherches Creampie qui vous amènent ici :

  • zJRJegRyiv
  • NRjf03PIIM
  • nwa4rMUr4f
  • OJENR8NGQK
  • pMSpP6fzmm
  • porno doigts dans le cul en cabines dessayage
  • qTrLte7LLV
  • QUhkQTp6gM
  • r1bSGpFmOt
  • nqQYT4vHsV
  • NHlHGAfy8Q
  • LkPBktj7CY
  • lZ13VGyRKh
  • mEz3I7QGIx
  • mfVuzWT7BE

Ajoutez votre commentaire

Your email address will not be published.