Rencontre Entre Une Cam Girl Et Son Sex Friend Virtuel

Rencontre Entre Une Cam Girl Et Son Sex Friend Virtuel

Je m’appelle Camille, j’ai 26 ans, les cheveux châtains et les yeux marron. Je fais 1m70 pour 57 kilos et je suis Cam Girl depuis 2 ans. Après des études en gestion d’entreprises, j’ai passé une longue période sans emploi stable. J’enchainais les petits boulots pour pouvoir payer mes études, mon loyer et vivre au jour le jour. Et puis j’ai découvert les sites de live porno. L’idée m’est venue un jour de fin de mois, alors que j’avais vraiment besoin d’argent. J’ai alors créé un profil, mis quelques photos très sexy et je me suis lancée en faisant des shows en direct. Au début, j’avais vraiment du mal à attirer du monde vu toute la concurrence sur ces sites. Mais petit à petit, j’ai commencé à me faire des fans, hommes et femmes, qui venaient regarder ma performance chaque soir…et ça dure depuis 2 ans.

Mais assez parlé de moi ! Je veux vous raconter mon aventure avec l’un de mes fans voyeurs.

En fait, il y avait un mec, Marc, qui suivait tous les soirs mon direct et n’hésitait jamais à m’envoyer plein de jetons pour que je puisse atteindre mes objectifs. Pour ceux et celles qui ne connaitraient pas encore le concept, les spectateurs du show transforment leur argent en jetons qu’ils me versent et à chaque fois que la somme versée atteint un seuil, cela permettait à celui qui verse le plus de jetons de me faire faire ce qu’il voulait. Cela pouvait aller de l’exhibition de certaines parties de mon corps, à la masturbation et jusqu’à l’insertion d’un ou deux godes dans mes trous. Marc arrivait quasiment toujours au top de mes fans.

Pour ne rien vous cacher, Marc était un jeune et bel homme qui avait tout pour me plaire. Alors, un jour, j’ai décidé de faire le premier pas et de l’inviter à une discussion privée. Nous avons alors fait connaissance en échangeant quelques messages et quelques coups de fil. Il me plaisait vraiment ! Dès qu’il m’a invité pour sortir boire un café, j’ai tout de suite dit oui.

Nous nous sommes alors retrouvés dans un centre commercial. Contrairement à la plupart des profils en ligne, Marc était plus sexy que sur ses photos. Alors qu’il me regardait de haut en bas avec des regards longs et profonds, je le soupçonnais de ressentir la même chose que moi. Nous avons pris nos cafés au comptoir et nous nous sommes installés à l’une des tables dans un coin isolé du café. Alors que nous parlions et que nous faisions mieux connaissance, je sentis sa main se poser lentement sur ma jambe nue. Je portais la jupe noire courte que je porte habituellement pour mes premiers rendez-vous. Elle ne couvre que le milieu de ma cuisse. La main de Marc était déjà bien au-dessus de mon genou. Je me suis penchée plus près de lui pour que personne ne puisse voir ce qu’on allait faire. Il était de plus en plus difficile de se concentrer sur le café et la conversation alors que la main de Marc remontait plus haut sur ma cuisse. Chaque contact me faisait frissonner et il le voyait très bien.

« Sortons d’ici », dis-je, alors que sa main baladeuse allait découvrir que je ne portais pas de culotte. «Je vais appeler un taxi pour rentrer», dis-je en envoyant un texto à ami pour qu’il vienne nous chercher.

Quand nous sommes sortis du café, Marc me tenait par les hanches. Nous sommes alors tous les deux montés à l’arrière de la voiture mon ami. « Conduis doucement et ne t’arrête pas avant que je le dise! », dis-je en faisant un clin d’œil discret au “chauffeur” alors que nous étions bien installés sur la banquette arrière, moi et Marc.

« Oui m’dame », répondit mon ami en ajustant son rétroviseur pour avoir une meilleure vue sur ce qui allait se passer à l’arrière. Il démarra et sortit du parking du centre commercial.

Je me suis assise au milieu de la banquette arrière et j’ai laissé ma jupe remonter alors que je me rapprochais de Marc. Nous avons commencé à nous toucher et nous embrasser comme des adolescents en chaleur. Marc m’embrassa rapidement puis est descendu pour mordiller mon cou alors que sa main glissait sous mon haut, trouvant rapidement son chemin vers mes tétons très durs. Il a soulevé ma chemise et a commencé à me les sucer alors que ma main entrait dans son pantalon, cherchant sa bonne queue très dure.

Nous nous sommes embrassés profondément pendant que je caressais sa queue en traçant le contour de son gros gland avec mes doigts. Je savais déjà que je l’apprécierais partout où il le mettrait. Il gémit alors que je commençais à le branler fermement.

Sa main remonta sur ma cuisse et se dirigea très vite vers ma chatte humide. Sa bite était à présent dure comme un rock. J’ai glissé son pantalon vers le bas et j’ai plongé ma tête dans son entrejambe, enfonçant sa queue dure et palpitante dans ma bouche. Marc gémissait de plus en plus fort pendant que je le suçais. Ses doigts s’enfonçaient aussi bien dans ma chatte que dans mon anus. Il y allait de plus en plus violemment alors que j’accélérais aussi mon rythme.

J’ai sucé sa queue jusqu’à ce que je le sente proche de l’orgasme. Je me suis alors retournée pour le chevaucher en cowgirl bien chaude et excitée. J’ai remonté ma jupe suffisamment haute pour pouvoir enfoncer toute sa bite dans ma chatte trempée. Il caressait mes seins pendant que je montais et descendais de plus en plus rapidement sur son sexe dur. Je sentais son gland gonflé traverser les lèvres de ma chatte, frotter les parois chaudes et humides de mon vagin et taper jusqu’au fond.

Comme sa bite était plutôt courbée, elle a réussi à trouver mon point G et l’a frotte sans cesse jusqu’à ce que mon corps soit complètement envahi par un plaisir sexuel inimaginable.

creampie sexe dans voiture

« Mmmmm, Ahhhhh, c’est trop bon ! Continue ! Ne t’arrête surtout pas ! », criai-je pendant que Marc continuait à me baiser. Je me suis penchée en arrière et il a tendu la main pour frotter mon clitoris gonflé pendant que je le chevauchais.

Soudain, je l’ai senti se crisper, sa bite s’est enfoncée totalement en moi et j’ai serré involontairement les parois de ma chatte autour de sa grosse bite palpitante alors qu’il gémissait bruyamment et que son sperme inondait mon vagin. Nous nous sommes embrassés quelques minutes de plus avant que je ne remonte, laissant couler un peu de sperme sur le ventre de Marc.

J’ai demandé à mon ami de nous ramener au centre commercial pour y déposer Marc.

C’était une expérience extraordinaire !

FIN

crédits photos : brolife.fr, milffox.com

Ajoutez votre commentaire

Your email address will not be published.