Les jeux vidéo où l’on peut faire des creampies

Les jeux vidéo où l’on peut faire des creampies

J’ai été agréablement surpris la semaine dernière, quand je parlais avec un ami dans un bar : celui-ci me parlait des jeux de sexe en ligne. Moi j’ai toujours pensé que ces jeux c’était des trucs de mec bizarre qui ne savaient pas trouver une nana, et que la qualité était affreuse. Mais comme je l’ai dit, j’étais agréablement surpris d’apprendre que non, et qu’il y a même des jeux ou tu peux avoir vraiment l’impression de faire des creampies à des nanas, des jeux en VR ou tu te mets vraiment à la place du protagoniste !

Faire des creampies, il n’y a rien de plus agréable, et après avoir du coup testé un ou deux jeux de sexe en VR, et avoir défoncé plein de meufs, j’étais tellement excité il a fallu que je trouve une nana de suite.

J’ai été dans le même bar ou j’avais été il y a deux jours avec mon ami, et j’ai scanné le terrain. Il y avait vraiment des belles femmes de sortie ce soir-là, et j’ai repéré une minette de 19 ans, blonde avec des seins d’enfer. Elle m’a fait un clin d’œil. Ce n’est pas pour me vanter, mais étant un jeune sportif qui gagne bien sa vie, je n’ai pas de mal à attirer les nanas. Et une heure plus tard, j’étais dans le taxi avec elle. Elle n’avait pas de culotte, et elle portait une jupe ras la chatte, alors j’étais en sueur ! J’en pouvais plus, je sentais la chaleur dégager de son corps et je ne voulais qu’une chose : lui jouir à l’intérieur. On s’est touchés dans le taxi, et elle me respirait fort dans l’oreille. Je sentais sa respiration dans mon cou, j’étais à bout.

creampie

Quand on est arrivés chez moi, on n’a pas perdu de temps. Elle s’est déshabillée devant moi, mais putain, quel corps ! C’était une bombe ultime, avec des jambes fines et élégantes, un ventre plat, des petits seins avec les tetons percés… Elle s’est mise à genoux devant moi et elle a commencé à me sucer – doucement au début, puis de plus en plus vite et fort. Etant donné que moi mon truc, c’est les creampies, j’ai réellement appris à me retenir de jouir. Je peux baiser pendant 45 minutes sans jouir si j’en ai envie, parce qu’en vrai ça ne vaut pas le coup si ce n’est pas à l’intérieur.

Au bout d’un moment je lui ai dit de monter sur le lit à quatre pattes, et je me suis mis debout derrière elle. Je l’ai pénétré, et elle a dû mordre le lit pour pas hurler. Au bout d’un certain temps, je l’ai pris et je l’ai retourné sauvagement. Je me suis remis à la défoncer, cette fois-ci en regardant son visage. Au bout de quelques temps, elle m’annonce qu’elle va jouir, et là, je me suis lâché : j’ai déchargé tout ce que j’avais à l’intérieur d’elle, et elle a hurlé de plaisir. Quand elle s’est levée au bout de cinq minutes, j’ai pu regarder goutter tout ce que j’avais déchargé – j’adore ça !

Des expériences comme ça de coup d’un soir avec des nanas qui aiment se faire remplir, c’est vraiment agréable. Mais maintenant je sais que quand je ne peux pas trouver une meuf pour assouvir à mes désirs, il y a les jeux porno. Perso j’apprécie beaucoup SexEmulator et VR Fuckdolls, pour faire des creampies c’est vraiment le top ! Je peux créer la meuf comme je la veux, et la prendre dans toutes les positions imaginables. Le suis vraiment étonné par la qualité des graphismes et du son, ça fait vraiment réel et tu peux vraiment te perdre dans le moment, surtout en VR.

J’ai vraiment de quoi remercier mon pote qui m’a conseillé de tester ces jeux pornos !

Ajoutez votre commentaire

Your email address will not be published.